Fréquence idéale de publication (1 fois par jour, semaine ou mois ?)

Comment favoriser la croissance de sa chaîne YouTube en optant pour la meilleure fréquence de publication. L’objectif est bien sûr de gagner en visibilité en touchant une large audience. Faut-il publier une vidéo tous les jours pour avoir plus de vues ? Est-ce que poster une seule vidéo mensuelle est néfaste pour la croissance de votre chaîne YouTube ? En somme, comment gagner de nouveaux abonnés en misant sur une fréquence de diffusion optimale ?

Connaître son audience pour bien publier 

La formule magique n’existe pas en matière de fréquence idéale de publication. En effet, tout dépend de votre audience et de votre thématique.

Chaque internaute a des besoins spécifiques et des habitudes personnelles d’utilisation de YouTube. Chaque YouTubeur quant à lui dispose de plus ou moins de temps pour filmer, plus ou moins d’énergie aussi à investir dans la création de contenus.

Analysez donc le type d’audience que vous ciblez : hommes ou femmes, public jeune ou internautes d’âge mûr… En effet, cela impacte la manière dont ils utilisent YouTube.
Vous comprenez bien que les jeunes ont souvent davantage de temps pour naviguer sur YouTube et aiment suivre de nombreux YouTubeurs. Ils n’hésitent donc pas à visionner vidéo après vidéo. Parfois l’audience plus âgée au contraire est plus limitée dans son temps libre pour pouvoir suivre des vidéos journalières.

Alors, que va-t’il se passer si vous envoyez coûte que coûte une vidéo par jour sur votre chaîne YouTube ?

Je publie une vidéo YouTube par jour : en route vers le succès ?

D’emblée, j’ai envie de vous dire que non !

Voilà les 3 principaux risques liés à la publication de vidéos quotidiennes

  1. Saoûler ses abonnés 😄 : difficile pour eux de suivre votre rythme effréné ! Comme je vous l’ai expliqué, si votre audience est plus âgée et en activité professionnelle, le temps à passer sur YouTube est limité. Aussi, elle recevra vos alertes de diffusion d’une nouvelle vidéo, sans avoir le temps disponible pour la visionner. C’est la frustration assurée 😠. En effet, son flux d’actualité sera trop chargé : vous risquez de passer à la trappe, d’autant que la majorité des utilisateurs s’abonnent à de nombreuses chaînes pour obtenir les meilleures réponses à leurs besoins.2.
  2. Décevoir l’algorithme de YouTube : sachez que la plateforme analyse votre chaîne et le trafic qu’elle génère. Si vous surchargez votre chaîne avec trop de vidéos, les internautes ne vous suivront plus. Résultat : c’est totalement contre-productif. En effet, moins de clics sur vos miniatures et une baisse du nombre de vues alertent négativement l’algorithme, qui notera malheureusement que vos contenus ne sont plus attrayants. Votre chaîne sera déclassée, moins suggérée et donc nettement moins visible en page d’accueil. Vous risquez donc à la fois de perdre votre audience actuelle, mais aussi de ne pas toucher de futurs potentiels abonnés.
  3. S’épuiser et tout plaquer 😭 : publier une fois par jour demande en effet d’avoir de la matière ! Avez-vous suffisamment de sujets de vidéos pour innover dans chacune d’elles sans être redondant ? Vous savez que pour intéresser il faut être créatif et offrir du contenu de qualité qui répond totalement aux besoins des internautes.

Pour finaliser une vidéo à forte valeur ajoutée, il faut effectuer un travail profond à savoir :

  • trouver un sujet que les internautes attendent ;
  • écrire le script ;
  • tourner la vidéo ;
  • faire le montage audio ;
  • optimiser parfaitement les métadonnées pour un référencement naturel réussi ;
  • élaborer une miniature attrayante et parlante.

Bref, c’est du boulot ! Combien de temps tiendrez-vous ce rythme sans perdre courage et vous épuiser ?

🔍 À noter deux éventuelles exceptions :

1. Comme expliqué précédemment, si votre audience est jeune, il est possible qu’elle ait suffisamment de temps pour rejoindre YouTube plusieurs fois par jour. Le public jeune est plus susceptible de visionner des vidéos quotidiennes. Alors à réfléchir selon votre thématique personnelle,  surtout si vous faites des formats vidéos qui ne requièrent pas trop de post traitement lors du montage.

2. Le vlog : c’est un format vidéo très spécifique dans la mesure où il est indispensable d’avoir matière à produire des contenus différents à chaque tournage. Le vlogging s’appuie aussi sur la personnalité du YouTubeur : celui-ci doit pouvoir capter la sensibilité et les émotions de son audience pour la faire rire, être proche d’elle, rester humain, et créer un lien tel qu’une sorte de dépendance se crée. Les internautes raffoleront alors de pouvoir visionner vos vlogs quotidiens.

L’idéal de publication : la vidéo hebdomadaire

Après analyse sur ma proche chaîne entre autres, la diffusion d’une vidéo par semaine reste optimale.

En effet, voici les 3 points forts :

  1. Votre audience connaît votre fréquence de publication : elle attend ce rendez-vous (la sortie de votre nouvelle vidéo) à date et heure fixe .
  2. Pour vous, YouTubeur, cela vous laisse du temps pour trouver votre sujet, écrire le script, tourner la vidéo et la post-traiter. Bref, vous ne travaillez pas dans l’urgence et vous disposez donc de 7 jours pour peaufiner votre vidéo et vous concentrer sur la qualité du contenu .
  3. L’algorithme YouTube apprécie la régularité et surtout le trafic que génère vos vidéos. La diffusion d’une vidéo par semaine est donc totalement cohérente avec son fonctionnement.

Le parcours du YouTubeur pour arriver à obtenir une belle audience, de nombreux abonnés et un maximum de vues est comme un marathon, sur le long terme. Et pour tenir la distance, plaire aux internautes et séduire l’algorithme : diffusez de manière hebdomadaire !

🔍 Astuce : si vous souhaitez vraiment diffuser au-delà d’une vidéo par semaine, mais moins que quotidiennement, vous pouvez proposer divers formats de vidéos. Par exemple, une vidéo très riche, au contenu très détaillé. Et en alternance, un format plus simple, plus léger mais qui apporte toujours du contenu qualitatif à forte valeur ajoutée.

Testez !

La diffusion mensuelle : le risque de tomber dans l’oubli

Pourquoi pas… Mais il faut être dans une thématique qui supportera de ne pas proposer du contenu plus fréquemment et sans perdre ses abonnés !


Cette fréquence est recommandée par exemple si vos sujets sont complexes et demandent un travail important en amont, notamment de recherche et de vulgarisation pour le public.

Généralement cela fonctionne plutôt lorsque la chaîne YouTube en question est déjà ultra populaire avec une audience large et plusieurs centaines de vidéos en ligne.

Quoi qu’il en soit, le plus important reste la régularité, le contenu hyper qualitatif et les métadonnées super optimisées !

Et surtout ne pas lâcher 💪


Une question ? Une remarque ?

Ce blog est un lieu d'échange, je compte sur vous pour laisser une petit commentaire plus bas. Par avance merci !

21 conseils pour faire décoller votre chaîne YouTube

Recevoir la formation vidéo gratuite de 30 minutes dans laquelle je donne mes conseils pour réussir sur YouTube.

Messages & commentaires