Ma plus grosse erreur de YouTubeur

Votre chaîne Youtube ne décolle pas, malgré un travail investi et régulier ? Vous vous essoufflez et voulez tout plaquer ? Peut-être que vous faites simplement la même erreur de YouTubeur que moi : je vous donne la solution pour performer sur YouTube !

Quelle niche choisir pour cartonner sur YouTube ?

Le choix de la niche est primordial sur YouTube. Il y a des tas de requêtes tapées chaque jour dans le moteur de recherche YouTube : trouver un thème qui vous inspire est d’une importance capitale, car il va falloir nourrir votre chaîne avec des contenus qualitatifs et innovants : autant donc être à l’aise avec son sujet, passionné et gorgé de ressources et d’idées de vidéos.


📌 C’est bien, mais pas suffisant : vous pouvez adorer votre niche, être ultra motivé : est-ce que les internautes seront pour autant intéressés par vos vidéos et vos contenus ? Pas sûr.

Erreur numéro 1.

YouTube et Prestashop : un mariage incertain

Prestashop est une plateforme pour créer sa boutique en ligne et vendre ses produits en e-commerce.

Mon Prestashop proposait à l’achat mes tableaux.

Artiste-peintre, je souhaitais dynamiser ma boutique Prestashop et je cherchais quel levier utiliser pour faire connaître mes créations, donner de la visibilité pour vendre davantage mes tableaux.

Mon objectif :

  • vivre de mon activité en peinture ;
  • trouver mon opportunité pour dynamiser mes ventes de tableaux.

YouTube : ma solution pour vendre ?

J’ai donc créé une chaîne YouTube, sur laquelle je présentais mes tableaux sous toutes leurs coutures. J’allais trouver mon audience, celle qui s’intéresserait de près à mes créations. 

J’ai réalisé des montages vidéos pour montrer le rendu de mes peintures, sous divers plans.

Je zoomais sur les couleurs, je faisais des montages de présentation de mes oeuvres, j’utilisais les retours de mes clients, faisait défiler les différentes expositions de mes oeuvres.

📌 Résultat : flop total, mes statistiques Youtube me renvoyaient une courbe plate entre 2013 et 2015 : 37 nouveaux abonnés, ma chaîne chaîne quasi morte.

Garder le moral et le courage de continuer malgré tout, s’investir encore et encore en vidéos Youtube sans résultat probant… J’étais moins assidu, puisque ça ne fonctionnait pas. 

Erreur numéro 2.

Alors, comment charmer Youtube ?

Mon leitmotiv est : «ne lâchez rien», parce que je l’ai testé et ça fonctionne à merveille : je n’ai pas pour autant baissé les bras.

Je me suis posé deux questions ESSENTIELLES, celles que vous allez faire vôtres aussi !

❓ 1. QUE VEULENT LES INTERNAUTES ?

❓ 2. QU’ATTEND YOUTUBE D’UN CRÉATEUR DE CONTENUS VIDÉOS ?

Développer une communauté YouTube

Quelques très rares utilisateurs apprécient de regarder mes tableaux. Mais ce que les gens ont à cœur de trouver sur YouTube, c’est de pouvoir eux-aussi faire les mêmes tableaux ! Obtenir mes techniques de peintures, savoir quel matériel utiliser pour réaliser leur propres créations artistiques, tout savoir sur le mélange des couleurs, la préparation du support etc.

J’avoue que j’étais assez égocentré et que, révéler mes secrets en art me coûtait 😕.

Mais YouTube est un moteur de recherche, pas un blog. Donc, les gens surfent, cherchent et veulent trouver.

  •  Trouver leurs solutions, leurs trucs et astuces. Pour eux.

Apporter du trafic organique sur sa chaîne YouTube

Mes vidéos de présentations de mes tableaux ne généraient pas de trafic. Il n’y avait aucune valeur ajoutée dans l’immensité des contenus proposés sur YouTube. 

Je n’avais pas d’audience, je n’intéressais pas la plateforme YouTube. Je n’apportais rien de concret, d’utile et pratico-pratique aux internautes.

Pourtant, il y avait une demande dans cette niche artistique !

En 2017, j’ai donc radicalement changé mes contenus de vidéos YouTube tout en restant dans ma niche. 

  • J’ai partagé mon savoir faire et toutes mes techniques en peinture, pour qu’une communauté y trouve son compte. J’ai tout revu sur ma chaîne YouTube : le grand ménage de printemps !
  • Je suis parti en quête de nouveaux formats vidéos : donner mes astuces , tourner des vidéos de démonstration de techniques indispensables à acquérir, pour peindre en acrylique, des tutos, toujours basés sur du contenu qualitatif.
  • J’ai débuté le facecam : bingo ! Le résultat a été immédiat : plus de 200 abonnés en un rien de temps, des vidéos avec 450 vues par jour.
  • Pour offrir à mon audience une qualité de contenus sans pour autant faire des vidéos longues et indigestes, je me suis adapté au comportement des utilisateurs : j’ai filmé en accéléré.

J’ai misé sur la qualité du partage, j’ai persisté, j’ai été assidu : ma chaîne principale a décollé 🚀  !

Les 3 erreurs fondamentales à ne pas commettre sur YouTube

  1. Abandonner

Tout plaquer prend 5 minutes. 

Tout plaquer en 5 minutes (enfin, dans les six premiers mois de la vie d’une chaîne) concerne 95 % des YouTubeurs (et blogueurs).

Clore sa chaîne YouTube se fait en 1 clic.

Ma chaîne Youtube ne marche pas : pas d’abonnés YouTube, peu de vues sur mes vidéos : j’arrête tout, ce n’est pas pour moi.

NON ! Faites donc partie, vous aussi, des 5 % de YouTubeurs, qui, comme moi, ont la gnaque et ne lâchent pas 💪 !

  1. Méconnaître le concept de la traversée du désert

Votre projet de vidéos est mûri, votre enthousiasme et votre motivation sont réels.

Vous allez passer des heures d’investissement au lancement de votre projet, de la recherche d’idées Youtube au montage de vos vidéos, vous apporterez une véritable valeur ajoutée avec vos contenus qualitatifs !

Mais pendant 6 mois, il se passera rien sur votre chaîne YouTube : c’est normal ! Donc, ne lâchez rien.

Ce désert de manque d’abonnés, de vues insignifiantes est le processus classique sur YouTube, pour TOUS les YouTubeurs débutants.

C’est le fonctionnement interne et propre à YouTube : la plateforme réalise ainsi une sélection de contenus de qualité, et note en quelque sorte l’investissement du créateur. 

Persistez, continuez à produire des vidéos YouTube à raison d’une ou deux par semaine même si le résultat n’est pas immédiat, générez du trafic organique sur votre chaîne !

Au bout de ces 6 mois de traversée du désert, votre chaîne va exploser 💣 !

Aujourd’hui, ma chaîne mourante il y a quelques temps compte 80 000 abonnés…

  1. Oublier d’alimenter la locomotive YouTube

Donnez du comburant à votre chaîne.

Le démarrage est peut-être lent, mais il y a démarrage quand même ! 

La vitesse de croisière s’atteint au fur et à mesure que vous nourrirez votre locomotive Youtube.

La traction est lente mais bien présente : peu à peu vous pourrez lever le pied, votre chaîne aura acquis suffisamment d’énergie pour rouler à vitesse constante.

Certaines vidéos génèrent des vues et cumulent de nouveaux abonnés bien après leur mise en ligne et de façon pérenne dans le temps.

Ce trafic naturel (organique) sur votre chaîne Youtube charmera la plateforme, qui vous boostera en avant dans les suggestions préférentielles, sur lesquelles les utilisateurs cliquent en premier !

Vous voilà donc bien intégré dans la grande famille des Youtubeurs performants !

«Un contenu à forte valeur ajoutée est un contenu qui répond à un besoin. (…)YouTube ne fait qu’analyser le comportement des utilisateurs sur ta vidéo… Plus ça  plaît,  plus tu as tes chances de sortir du lot.» (A. Chambaud 😁)


Une question ? Une remarque ?

Ce blog est un lieu d'échange, je compte sur vous pour laisser une petit commentaire plus bas. Par avance merci !

21 conseils pour faire décoller votre chaîne YouTube

Recevoir la formation vidéo gratuite de 30 minutes dans laquelle je donne mes conseils pour réussir sur YouTube.

Messages & commentaires