Moins de vidéos = punition de YouTube !

Est-ce que publier moins de vidéos à un impact négatif sur l’évolution de ma chaîne YouTube ? Y a-t il un minimum de vidéos à poster pour réussir sur YouTube ? Est-il possible de trop publier ? 

En somme, quelle est la meilleure fréquence de publication sur YouTube ?

Publier plusieurs vidéos par semaine sur YouTube : bonne ou mauvaise idée ?

Pour réussir sur YouTube et devenir populaire, il est indispensable de connaître le fonctionnement de l’algorithme de YouTube. Tous les moteurs de recherches, dont YouTube fait partie, ont dans leur back-office un robot ultra performant qui analyse chaque contenu mis en ligne : vidéos, articles sur blog, sites et vitrines marchandes etc.

YouTube : comment interpeller efficacement son robot ?

📌 YouTube a deux objectifs :

  • donner satisfaction aux utilisateurs : pour une requête entrée dans son moteur de recherche, il dirige l’internaute vers le résultat le plus adapté à sa demande ;
  • créer du trafic organique sur sa plateforme : YouTube cherche à répondre de façon pertinente à chaque demande formulée, pour générer des interactions réussies et rester le moteur de recherche le plus performant. Son but premier est de devenir (et / ou rester !) le moteur de recherche number one !

📌 Pour réussir à sortir du lot dans l’immensité des vidéos mises en ligne chaque minute, votre contenu doit croiser les exigences de ce robot :

  • avec des métadonnées qu’il pourra «lire» et comprendre : il s’agit du choix minutieux de vos mots-clés, les tags utilisés dans votre titre et votre description pour gagner en visibilité ;
  • en motivant les internautes à réagir à votre vidéo : en effet, les mentions «j’aime / je n’aime pas» et commentaires laissés par votre audience sont autant de messages que l’algorithme analysera.

Le créateur, les internautes et YouTube : le trio gagnant 

Les chaînes YouTube ne sont pas (uniquement) classées en fonction de leur nombre de vues, ni de la longueur de leur court-métrage. 

L’algorithme valorise les vidéos qui génèrent du trafic sur sa plateforme, et captivent les utilisateurs. 

Le créateur de contenus propose une vidéo en ligne ; le robot YouTube l’analyse et tient compte des réactions de l’audience. 

Un public satisfait engage l’algorithme à considérer votre vidéo comme un contenu pertinent. Par conséquent, il la positionne dans ses suggestions, sa page d’accueil et les divers flux de recommandation. 

Réussir sur youtube : faut-il poster plusieurs vidéos par semaine ?

Au lancement de votre chaîne, il faut de la matière. Quelques vidéos ne suffisent pas à atteindre le robot et donc les internautes. Pour se constituer une communauté fidèle sur le long terme, il est intéressant au démarrage de mettre en ligne plusieurs vidéos par semaine correctement optimisées

Voir article sur la meilleur moment pour diffuser vos vidéos

À court terme, l’impact n’est pas immédiatement visible. Mais peu à peu le trafic se développe : les vidéos mises en ligne tournent sur la plateforme et captent l’attention des internautes.

Le bénéfice de publier plusieurs vidéos par semaine à la création de votre nouvelle chaîne stimulera sa croissance sous plusieurs conditions indispensables :

  • vos contenus sont innovants et apportent une nouvelle et vraie valeur ajoutée ;
  • la qualité des informations que vous proposez répond à un besoin spécifique des internautes .

Cependant le piège de poster des vidéos à fréquence élevée est de créer l’effet inverse :

  • vous vous répétez dans vos vidéos, et votre audience se lasse et n’y trouve plus d’intérêt ;
  • vous vous épuisez à trouver de nouvelles idées, rognez sur la qualité et perdez votre motivation.

Écrire le script, se filmer, réaliser le montage vidéo, optimiser son référencement naturel est un travail minutieux à temps plein si vous souhaitez voir grossir votre chaîne, gagner régulièrement des vues et fidéliser des abonnés.

Le trop est souvent l’ennemi du bien : alors, quelle est la bonne fréquence pour poster des vidéos et avoir une chaîne YouTube qui cartonne ?

Baisser sa fréquence de publication sur YouTube : quel impact sur la chaîne ?

Est-ce que publier moins de vidéos aura un impact négatif sur votre visibilité ?

La jauge idéale du nombre de publications sur les réseaux sociaux est subtile. 

Après avoir publié fréquemment ou plusieurs fois par semaine, vous revenez à un rythme moins contraignant pour vous. Votre nombre de vues peut chuter par exemple, mais vous ne perdrez pas pour autant votre audience. Les utilisateurs (et l’algorithme) préfèrent de loin moins de quantités de vidéos et recherchent incontestablement la qualité et la pertinence d’informations utiles.

Évidemment, si vous êtes trop peu actif, votre chaîne tombera dans les oubliettes en perdant en visibilité. Une chaîne qui n’attire pas de trafic tombe rapidement dans les méandres de l’oubli, vu le nombre de chaînes qui sont actives sur YouTube. L’algorithme et son «intelligence artificielle» (deep learning) repère la baisse de trafic sur une chaîne qui ne publie pas / ou trop peu de vidéos.

Perte de vues sur YouTube lié à une baisse du nombre de vidéos diffusées.

La fréquence idéale pour poster des vidéos : comment devenir populaire sur YouTube ?

Pour interpeller les algorithmes des réseaux sociaux, il est indispensable de trouver la bonne fréquence de publication, tout en contentant les demandes des internautes. Les vidéos YouTube, posts Instagram ou Twitter, articles de blog etc. alimentent la machine : le rythme de croisière qui semble convenir pour YouTube est de publier une vidéo par semaine.

✅ Les internautes visionnent régulièrement vos contenus et trouvent des réponses à leurs souhaits. 

✅ L’algorithme repère le trafic généré sur la chaîne et le comportement des utilisateurs.

✅ Le YouTubeur quant à lui, ne s’épuise pas non plus avec une surcharge de travail !

6 conseils pour réussir ses publications : les bonnes pratiques YouTube

  1. Proposer des vidéos avec des informations captivantes qui offrent une réelle valeur ajoutée, que les internautes ont envie de regarder jusqu’au bout.
  2. Optimiser le référencement vidéo: choisir des mots-clés pertinents pour le titre de la vidéo, sa description, l’éventuel sous-titrage vidéo, les tags.
  3. Publier régulièrement (une vidéo par semaine) pour faire vivre sa chaîne et créer du trafic organique (penser à planifier la mise en ligne de vos vidéos, à l’horaire d’affluence de l’audience cible).
  4. Créer une miniature personnalisée, attractive et représentative du contenu à visionner.
  5. Inciter les utilisateurs à s’abonner à la chaîne, activer les notifications et réagir aux vidéos : les mentions «j’aime / j’aime pas», les partages, les commentaires aident à garder confiance et motivation et donnent de nouvelles idées de sujet à proposer.
  6. Suivez de près vos statistiques pour vous perfectionner toujours plus ! Les analytics YouTube donnent des informations indispensables : bien analysées, vous visualisez ce qui fonctionne, rapporte des vues, grossit votre nombre d’abonnés. Des courbes en chute libre détaillent le comportement des internautes envers vos contenus. Vous pourrez mettre en lumière les raisons de la baisse du watchtime, le taux de rebond, la perte de visibilité etc.
Exemple d’une vidéo à succès qui décolle organiquement dans le temps

YouTube ne punit pas les créateurs de contenus, au contraire, il les alerte lorsque leur chaîne perd en visibilité : toutes ces informations sont données aux YouTubeurs afin qu’ils réussissent sur sa plateforme et contentent les utilisateurs !

«N’acceptez jamais la défaite, vous êtes peut-être à un pas de la réussite.»

(Jack E. Addington)

Une question ? Une remarque ?

Ce blog est un lieu d'échange, je compte sur vous pour laisser une petit commentaire plus bas. Par avance merci !

21 conseils pour faire décoller votre chaîne YouTube

Recevoir la formation vidéo gratuite de 30 minutes dans laquelle je donne mes conseils pour réussir sur YouTube.

Messages & commentaires